Personnalité du mois intro article frederic signoret

Publié le 28 septembre 2022 | par Rédaction

0

L’homme DU MOIS d’octobre 2022

CONSCRIT® INTERCLASSE – M. SIGNORET
QUE VIVE LA TRADITION !

Comme leurs prédécesseurs, les Conscrits® de la 2 ont vu leur fête reportée. Après toutes les difficultés qu’ils ont dû affronter dans la préparation du grand jour, il nous semblait naturel de les faire figurer dans notre rubrique, rebaptisée pour l’occasion Les hommes du mois.

C.V.

1879_ première retraite aux flambeaux
1894_ première vague
1910_ première amicale de classe
1913_ première fête des 20 ans
1914_ première fête en janvier pour les 20 ans
1947_ création de l’Interclasse Générale
1958_ création de la première affichette
1962_ le Comité Interclasse offre le drapeau à la classe des 20 ans pour la première fois
Début des années 1980_ les voitures vertes font leur apparition

article frederic signoret Bureau classe 1992Et qui mieux que Frédéric Signoret, président de l’Interclasse en 2, pour nous parler de ces hommes, de 20 à 100 ans, réunis autour des mêmes valeurs. Un pur Caladois qui a à coeur de faire perdurer la tradition.

BlocNotes I Combien de temps représente la préparation de la fête des Conscrits® ?
Frédéric Signoret

Si l’on veut bien faire les choses, avoir des budgets conséquents et mobiliser les conscrits, en particulier pour les 20 ans qui font l’objet d’un appel, il faut cinq ans. Pour les autres classes, le recrutement se fait par bouche à oreille. Et une fois qu’ils sont réunis, il faut savoir les tenir en haleine jusqu’au bout.

I En quoi consiste la préparation ?

À définir des dates clés pour créer des événements, rassembler des fonds, réfléchir sur le thème de la retraite aux flambeaux, les fanfares… Si chaque classe organise ses événements, tout ce qui relève des fanfares, de la sécurité, du thème de la retraite aux flambeaux, c’est l’Interclasse en 2 qui le décide.

I 25 ans après l’abolition du service national, que reste-t-il de la flamme Conscrits® ?

C’est un peu compliqué pour les 20 et 30 ans. Au-delà, la flamme reste intacte. C’est pour ça qu’il est nécessaire de toujours rappeler les origines de la fête, ses règles, sa charte basée sur le respect de la tradition. Sans oublier l’entraide et l’absence de classe sociale.

I On parle souvent du coût des Conscrits®. Qu’en est-il réellement ?

Cela diffère d’une classe à l’autre. Si elle a fait beaucoup de manifestations, elle sera riche et ses cotisations seront basses. À titre d’exemple, dans ma classe, la 1992, la cotisation globale s’élève à 800 €, soit 80 € par an sur dix ans. Cela comprend le minibus, tous les repas – et des repas gastro qui coûtent très cher –, la location de smoking et le déguisement…

article frederic signoret conscrit centenaire 2022

En 1879, la fête des conscrits prend un nouvel élan avec la première retraite aux flambeaux. Quinze ans plus tard, en 1894, des conscrits déambulent pour la première fois rue Nationale, bras dessus, bras dessous et en zig-zag. En 1906, les conscrits de Villefranche inaugurent les chanons. En 1910, quatre ans avant la Grande Guerre et une mobilisation qui laissera les conscrits orphelins, la première amicale de classe voit le jour.

En 1946, les conscrites qui, à l’instar de toute la gente féminine, ont durement oeuvré pour résister à l’occupant, ont enfin droit au bouquet.

Un an plus tard, l’Interclasse générale, le grand ordonnateur de la fête, est constituée. C’est à l’Interclasse Générale que reviendra de décider avant la fin de la décennie des couleurs officielles des rubans aux gibus. Si l’évolution a été constante au cours de ces 172 ans, l’esprit conscrit lui ne change pas et véhicule toujours les mêmes valeurs : égalité, fraternité, solidarité…


A propos de l'auteur


Les commentaires sont clos.

Haut ↑