Dossier du mois intro article anse

Publié le 2 novembre 2021 | par redaction

0

Ville du mois : Anse

anse daniel pomeretUN ENVIRONNEMENT PRIVILÉGIÉ A PROTÉGER

Enfant du pays et maire de Anse depuis 1995, Daniel Pomeret a vu grandir sa ville. Parfois trop vite à son goût, mais toujours avec la volonté de préserver un équilibre où chacun de ses concitoyens, quel que soit son âge, se retrouve.

BlocNotes À l’heure où les communes se tournent toutes vers l’environnement, quelle est la politique de Anse en la matière ?
Daniel Pomeret – Nous avons engagé notre approche écologique en 2010, d’abord avec le Zéro Phyto (Entretien des espaces verts par les collectivités et les particuliers sans produits phytosanitaires de synthèse). Ensuite, nous nous sommes orientés vers les modes de déplacement doux comme le vélo avec le souhait d’aménager des pistes cyclables. Mais à Anse, c’est très difficile ! C’est une ville d’origine gallo-romaine avec des rues très étroites où il est impossible de protéger le piéton avec un trottoir de 1,4 m, de faire circuler 2 voitures et de protéger les vélos avec 2 m de pistes… La seule solution réside dans les voies de circulation à sens unique. Trois sont déjà faites et une quatrième est en cours d’aménagement.

anse schema chiffresBN – Difficile de parler d’environnement sans parler d’urbanisme.
DP – Il fut un temps où nous avions la main sur la densification de la commune. Une époque où nous souhaitions que la ville grandisse en population afin de nous permettre d’accéder à différents équipements et services de qualité comme le complexe sportif de 14 ha, la salle Ansolia, la piscine, etc. Et puis, il y a eu la loi SRU (solidarité et renouvellement urbain) qui a enlevé une bonne part des pouvoirs aux maires, en particulier celui d’interdire la densification. De fait, aujourd’hui, notre souci est de limiter la démographie et la densification afin de conserver un cadre de vie agréable. Mais nous ne disposons pas des outils réglementaires nous le permettant dans la mesure où l’urbanisme est un droit. Cependant, nous sommes aujourd’hui en révision de PLU, ce qui nous permet de freiner les projets d’immeubles sur la commune. Cependant, si notre PLU n’aboutissait pas, l’urbanisme étant un droit, ils feront ce que bon leur semble ! En attendant, et afin de protéger les zones pavillonnaires d’une expansion galopante, nous demandons que chaque maison ait plus de 60% de son terrain en pleine terre. C’est une approche certes parcellaire, mais elle est intéressante dans la mesure où elle empêche une densification trop profonde.

BN – Néanmoins, avez-vous des projets d’urbanisme raisonné à Anse ?
DP – Non, nous n’en avons pas ! Il y a cinq ans, nous avions un très grand terrain sur lequel un promoteur voulait implanter 160 logements. Cela vient d’aboutir, mais au lieu des 160 logements, il n’y a que 27 maisons. C’est le fruit d’une longue négociation. Nous avons essayé de convaincre le propriétaire qu’il vendrait son terrain de la même façon en 27 lots qu’en 3 immeubles. Notre volonté aujourd’hui est avant tout de limiter l’urbanisation à outrance et de protéger les zones pavillonnaires. Nous subissons, certes, mais nous réagissons activement !

Anse, ville touristique

anse ville touristiqueEntre ses châteaux, son camping, que Daniel Pomeret qualifie de « plus beau du Rhône », son patrimoine, son petit train « qui un jour, devrait aller jusqu’à Villefranche et en revenir » et bientôt le plus grand port fluvial de France (voic ci-dessous), Anse a tous les atouts pour attirer le touriste.
« Nous avons de l’hébergement, des restaurants, des viticulteurs. Mais nous savons que les touristes qui viennent à Anse, le font aussi pour le Beaujolais des pierres dorées, pour découvrir des villes comme Villefranche, Oingt ou Charnay, etc. Ils vont aussi au Hameau du Vin, dans l’Ain, et descendent sur la métropole lyonnaise, à Fourvière et ailleurs. Anse est un lieu facilement accessible pour les touristes, ce qui en fait une parfaite plaque entrante. »

Liens vers les entreprises ansoises
Shopping d’automne tendance Anse Les artisans incontournables à Anse

******************************

anse commerce viadoreeLE COMMERCE À ANSE
Du centre-ville à Viadorée

Entre les commerces de son centre-ville, la Z.I. de Saint- Romain et le pôle économique Viadorée, ce sont plus de 542 entreprises, commerçants et artisans qui répondent à toutes les nécessités du quotidien et au-delà. Une offre considérable qui compte beaucoup pour la commune.

UN SOUTIEN FINANCIER ET MORAL
« Malgré la crise sanitaire qui nous a tous traumatisés, la communauté de communes que je préside, a fait en sorte d’aider au mieux nos commerces et nos artisans. Il y a eu beaucoup de choses de faites, financièrement et au niveau des plateformes numériques qu’on a essayé de leur apporter à tous les niveaux. Et puis, côté municipalité, comme on est plus près, c’était surtout du soutien moral. Il fallait essayer de les aider à croire en l’avenir. » Ce disant, Daniel Pomeret s’adressait essentiellement aux commerces du centre-ville dont l’union commerciale, récemment rebaptisée CAP Anse, regroupe une soixantaine d’adhérents. Mais au-delà de ces commerces et artisans de proximité, le gros de l’activité économique de la commune se joue entre Saint- Romain et Viadorée.
Créée à la fin des années 1980, la Z.I. Saint-Romain qui accueille entre autres la société FIRALP (Sobeca, La Fabrik) n’a pas eu à souffrir particulièrement de
la crise sanitaire. Pour preuve l’acquisition récente d’un local vacant de 4 000 m2 par Amazon qui, à la faveur de son installation, va créer 80 emplois.
Il n’en a pas été de même du pôle économique Viadorée, et plus particulièrement de sa partie sud. Tandis que la partie nord était achevée et fonctionnait, les travaux de construction de la partie sud couraient sur 2019 et 2020. « Et 2020, COVID ! Je ne suis pas inquiet sur la durée, mais nous avons pris un peu de retard qui devrait être rapidement comblé. »

À noter : la zone d’activités Viadorée s’étend sur 25 hectares sur les communes de Anse et Pommiers. Elle accueille à la fois des artisans et des commerces tournés vers l’équipement de la personne et de la maison. À découvrir !

LE PLUS GRAND PORT FLUVIAL DE FRANCE
Lancement à Anse, objectif 2025

anse port fluvialBien que la Saône soit une rivière, le port de plaisance du Bordelan, dont le lancement est planifié pour 2024-2025, sera bien un port « fluvial » puisque c’est la terminologie établie. Et ce ne sera pas n’importe lequel puisqu’il s’agira du plus grand de France.
Attenant à une base de loisirs accueillant déjà 90 000 visiteurs chaque été, le site, outre le port de plaisance et son bassin de 4 ha dont la capacité à terme devrait être de 350 places à flot et 300 places en parking libre- service, comprendra un pôle d’activités de 14 ha, un pôle hébergement de loisirs et d’habitat, un pôle de vie du port intégrant des services et des commerces de proximité, un espace de port à sec comprenant garage à bateaux et atelier de carénage et une voie pour le petit train touristique.
Avec une infrastructure de cette ampleur, le maire de Anse, conseiller départemental et président du Syndicat Mixte de Bordelan qu’est Daniel Pomeret envisage le million de visiteurs par an.
Renseignements : www.cc-pierresdorees.com/amenagement– et infrastructures/les-projets-damenagement/bordelan

Liens vers les entreprises ansoises
Immobilier L’ansa, une nouvelle résidence au coeur des pierres dorées par Katrimmo

******************************

anse cultureLA CULTURE À ANSE
Entre patrimoine et jeunesse

Riche d’un patrimoine exceptionnel, de nombreuses associations qui couvrent des domaines multiples et variées et de belles infrastructures dédiées au sport ou à la culture, Anse est labellisée Ville active & sportive.

UNE VIE ASSOCIATIVE EXTRÊMEMENT RICHE
En dépit d’un nombre modeste d’habitants au regard de sa superficie, Anse regorge d’associations pour tous les âges et dans tous les domaines. De quoi compléter une offre déjà très étoffée proposée par la commune : médiathèque Albert Gardoni, salle Ansolia où se joue l’ambitieux programme de Séqu’Anse culturelle, complexe sportif, piste d’athlétisme, mur d’escalade où l’Équipe de France s’est entraînée avant les J.O. de Tokyo, piscine… Des équipements qui ont valu à la commune le label Ville active & sportive qui désigne les communes ayant une politique sportive innovante et une offre d’activités physiques et sportives diversifiée.

5 ÉCOLES, 1 COLLÈGE, 1 MFR ET TOUT LE RESTE…
Très tournée vers sa jeunesse, la commune est bien équipée en structures scolaires. Au-delà de ça, à Anse, on investit les jeunes dans la vie publique et plus globalement la vie en communauté, au travers du conseil communal d’enfants par exemple, qui existe depuis 21 ans (l’un des premiers du genre) et qui fait beaucoup de choses concrètes.

UN PATRIMOINE EXCEPTIONNEL
« Nous avons six châteaux sur la commune. Des châteaux magnifiques à visiter » déclare Daniel Pomeret avec fierté. Une fierté d’autant plus grande que la restauration du château des Tours qui devrait s’achever prochainement, a été récompensée par le premier prix national des Rubans du Patrimoine. Ce qui en dit long sur le soin mis à sa rénovation et à la préservation de son hourd du 13e siècle, presque unique en Europe.

Liens vers les entreprises ansoises
Spectacles Séqu’Anse culturelle
Audition Anse Audition

ANSE INFOS PRATIQUES

EN NOVEMBRE À ANSE
Bourse aux jouets, le dimanche 7 novembre à Ansolia 778 avenue de l’Europe.
Exposition Dominique Lechec dessins et pastels, le samedi 6 et le dimanche 14 novembre à la Chapelle St Cyprien

MAIRIE DE ANSE
Place du Général de Gaulle – T. 04 74 67 03 84.
Du lundi au vendredi, 9h-12h30 / 13h30-17h.
Le samedi permanence “Etat civil” de 9h à 12h.

COMMUNAUTÉ DE COMMUNE BEAUJOLAIS PIERRES DORÉES
1277 route des Crêtes à Anse – T. 04 74 67 00 25.
Du lundi au vendredi, 9h-12h /14h-17h.

MÉDIATHÈQUE
Médiathèque Albert Gardoni

5 rue Saint Cyprien – T. 04 74 67 15 65.
Du mardi au samedi.

ASSOCIATIONS
Infothèque, 9 rue du 3 septembre 1944. Du mardi au samedi.
L’infothèque est un lieu lieu dédié à l’associatif, sportif, culturel, à la jeunesse au patrimoine et au tourisme.

LE MARCHÉ
Marché du vendredi matin
, de 7h30 à 12h30, Place du 68e Régiment d’Artillerie d’Afrique et sur la 17e rangée du parking Général de Gaulle.

PISCINE
Centre nautique Aquazergues

856 route de Lucenay à Anse – www.aquazergues.fr

ANSE RECRUTE
La commune recrute une quinzaine d’agents recenseurs pour 2022. Envoyez une lettre de motivation manuscrite et un CV à la mairie avant le 26 novembre.



A propos de l'auteur


Les commentaires sont clos.

Haut ↑