Culture Intro article francois morel

Publié le 3 février 2020 | par redaction

0

François Morel

Devos des temps modernes

Au Théâtre de Villefranche en février

Francois morel 2On connaît tous le Monsieur Morel des Deschiens, l’inénarrable chroniqueur du 7/9 de France Inter… Ce que l’on sait moins, c’est que cet infatigable sexagénaire sévit dans une multitude de registres, du cinéma à la chanson et du théâtre à l’écriture.

Né à Flers le 10 juin 1959 d’un père employé à la SNCF et d’une mère dactylo, François Morel passe son enfance dans la bourgade de Saint-Georges-des-Groseillers. Élève timide mais potache, il étudie dans un collège catholique, Sainte-Marie, et trouve sa vocation en prenant des cours de théâtre à l’Albatros, la maison des jeunes et de la culture (MJC). Il passe une maîtrise de lettres obtenue à l’université de Caen puis, en 1981, se rend à Paris.

DE PALACE AUX DESCHIENS
Après des études littéraires et un passage à l’École de la Rue Blanche (ENSATT), Jean-Michel Ribes lui confie le rôle du groom dans sa série télévisée Palace en 1988. L’année suivante, il entre dans la troupe de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff : Les Deschiens. C’est l’adaptation pour la télévision de la série éponyme, diffusée sur Canal+ en 1993 dans l’émission Nulle part ailleurs, qui fera exploser sa notoriété.

35 PIÈCES OU SPECTACLES DIVERS
Dès lors, les spectacles se succèdent, dont des pièces de Georges Feydeau (Feu la mère de Madame et Mais n’te promène donc pas toute nue), de Roland Dubillard (Le Jardin aux Betteraves)… et celles qu’il écrit et interprète comme Les Habits du dimanche et bien d’autres. Entre 2007 et 2009, il joue Les Diablogues de Roland Dubillard aux côtés de Jacques Gamblin, un spectacle donné au Théâtre de Villefranche en mars 2009. La même année, il débute sa chronique sur France Inter tous les vendredis matins dans le 7-9 : Le billet de François Morel.

PETIT ET GRAND ÉCRAN
Parallèlement à toutes ces activités, François Morel est également acteur dans 59 films de cinéma, avec des réalisateurs de renom comme Etienne Chatiliez, Lucas Belvaux, Jacques Otmezguine, Christophe Barratier, Pascal Thomas, Jean-Michel Ribes, Tonie Marshall… et 42 interventions dans des séries, de Palace aux Deschiens, en passant par Rantanplan, Fais pas ci, fais pas ça…

ET LA CHANSON EN PRIME
Il assouvi par ailleurs son appétit pour la chanson en écrivant pour Norah Krief, Natalie Miravette, Juliette, Juliette Gréco, Anne Baquet, Maurane… ou au travers de concerts comme Collection particulière – 2006 -, ou La Vie (titre provisoire) – 2016

LE GRAND DEVOS REVISITÉ
C’est en 2018 qu’il crée son spectacle sur Raymond Devos : J’ai des doutes, qui lui vaudra le Molière du meilleur comédien dans un spectacle de théâtre public ainsi que le Prix Humour de la SACD. Deux prix qui viennent compléter les nombreux autres reçus tout au long de sa carrière dans ses différents domaines de prédilection.

Les jeudi 6 et vendredi 7 février, ne ratez pas cet infatigable homme à tout faire de génie au Théâtre de Villefranche. Franche rigolade garantie !

© Giovanni Cittadini Cesi



A propos de l'auteur


Les commentaires sont clos.

Haut ↑