Archives Intro auditorium villefranche saison 2018 19

Publié le 1 avril 2019 | par redaction

0

Les Concerts de l’Auditorium

L’ouverture à la Calade et au monde

concert auditorium villefranche DSC08443Elles sont trois, avec leurs différences, mais avec pour point commun un amour immodéré pour la culture. Cécile Jacquemont, Constantine D’Aloisio et Laetitia Blanc, les trois mousquetaires en jupon des Concerts de l’Auditorium de Villefranche sont des actrices de premier rang dans la vie culturelle de la Calade.

Il suffit de s’intéresser aux programmations des différents lieux culturels de la ville pour constater à quel point l’offre est fabuleuse.
Une offre à laquelle ces trois complices contribuent très largement en proposant une variété et une qualité de spectacles très riches.

Chacune sa « mission »
Cécile est la référence musicale du trio. Constantine, quant à elle, chapeaute la programmation jeune public et la communication. Laetitia, arrivée récemment, est en charge de la comptabilité, de la partie administrative et de la communication terrain.

Ouverture et dynamisme
Il y a fort longtemps que notre trio joue la carte de l’ouverture et du dynamisme à l’échelle de la ville. Une démarche qui les a amené à travailler en prison, dans le service pédiatrique de l’hôpital, ou dans les quartiers. C’est à elles que l’on doit le premier concert donné à la salle de l’Atelier qui, depuis, en reçoit régulièrement.

Une première au Marché Couvert
« Nous sommes une structure de centre-ville, donc très locale et nous y tenons. » D’où l’envie de mettre en place chaque année un projet un peu particulier. Cette année, c’est le Marché Couvert, lieu emblématique de Villefranche, qui sera mis à l’honneur le 22 mai prochain avec le premier grand concert de son histoire.

Un challenge
Comme à leur habitude, nos amies des Concerts n’ont pas choisi la facilité en décidant de faire appel à cette occasion, à un contre-ténor : Samuel Cattiau. « Nous avons fait un essai concluant dans ce lieu qui, de par sa forme, n’est pas sans rappeler une église cistercienne. La voix sans sonorisation, est extraordinaire. L’inconnue, c’est la part instrumentale. Car si la voix ne sera pas traitée, les cinq instrumentistes devront être sonorisés. C’est un challenge pour les techniciens. Mais nous aimons ça ! » déclare Cécile qui se fait une joie de faire découvrir le Marché Couvert sous ce nouvel angle.

Découverte multiculturelle
Une découverte qui ne s’arrêtera pas à la prestation de Samuel Cattiau et de ses musiciens, mais qui sera aussi l’occasion de mettre en valeur les commerçants locaux qui prépareront un repas en amont du concert, et de parcourir l’histoire des marchés de Villefranche au gré d’une exposition montée par la Maison du Patrimoine. Un rendez-vous qui s’achèvera avec les scolaires le lendemain, soit le jeudi 23. Les élèves d’élémentaire jusqu’au collège pourront alors découvrir ce lieu magique par la voix d’un contre-ténor. Une idée aussi belle qu’ambitieuse.

Toujours plus !
Si le concert au Marché Couvert ou les concerts du kiosque entrent parfaitement dans le cadre du plan d’action de la municipalité visant à redynamiser le centre-ville, Cécile, Constantine et Laetitia souhaitent aller encore plus loin en travaillant sur le quartier de Béligny. « Nous essayons d’offrir de la musique au plus grand nombre. Après la création du cœur de femmes à Béligny pour celles qui n’ont pas forcément accès à la culture, nous souhaiterions élargir le projet en nous installant durant la saison 2019-2020 à Béligny, en tissant du lien avec les crèches, les écoles, les personnes âgées, les associations… Il y aura bien sûr une saison de qualité à l’Auditorium, mais nous aimerions que notre public nous fasse confiance et nous suive là-bas. De même, nous allons proposer à l’Agglo d’étendre les activités que nous menons avec les bambins babillent et les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. »

Une ouverture tous azimuts dans les campagnes et les quartiers que nous suivrons pas à pas.



A propos de l'auteur


Les commentaires sont clos.

Haut ↑