Dossier du mois intro entreprendre e beaujolais bn327

Publié le 4 octobre 2018 | par redaction

0

Dossier : Entreprendre en Beaujolais

Toutes les solutions sont à votre portée

Entreprendre. Quelques lettres pour un mot qui signifie tellement de choses. Un challenge, l’aboutissement d’une vie, la concrétisation d’une idée… et bien plus encore. Car, entreprendre est aussi synonyme de prise de risques, d’insomnies et de semaines de 70 heures.

BEAUJOLAIS, TERRE D’ENTREPRISE
Avant de se lancer dans la Grande Aventure, il faut en connaître les tenants et les aboutissants. À cet effet, le Beaujolais s’est doté, par l’entremise de structures telles que l’Agglo et la CCI, de précieux outils destinés à aider et former des entrepreneurs en devenir en leur offrant un environnement favorable durant les premières années de création.

CRÉACITÉ
Sur le site des anciens abattoirs, la communauté d’Agglomération a mis en place une pépinière. Une structure d’accueil, d’hébergement, d’accompagnement et d’appui aux porteurs de projet et aux créateurs d’entreprises. Ainsi, elle leur offre des moyens physiques (locaux à loyer progressif – -40% la 1e année, -20% la 2e) et un accompagnement adapté (des services – photocopieur, courrier, salle de réunion – et le parrainage d’un industriel).

E-CITÉ
Si elle présente de nombreux points communs avec Créacité du point de vue de l’accueil, de l’hébergement et de l’accompagnement, la pépinière E-Cité a pour vocation de regrouper des entrepreneurs du Web afin de favoriser le développement d’activités e-commerce. À terme, le site sera en mesure d’accueillir jusqu’à 40 entreprises qui bénéficieront de services communs à coûts partagés.

INITIATIVE BEAUJOLAIS ET RÉSEAU ENTREPRENDRE
Ces deux associations ont pour mission de contribuer à la réussite des nouveaux entrepreneurs, créateurs d’emplois et de richesses. Les lauréates de ces réseaux peuvent bénéficier d’un prêt d’honneur à 0% allant de 20 à 80 000 € (pour les projets innovants), un accompagnement individuel et collectif et l’intégration dans un réseau de chefs d’entreprises dynamiques.

Autant d’outils qui permettent de mettre sereinement le pied à l’étrier en limitant les pressions diverses qui pourraient rebuter les futurs chefs d’entreprises.


SALON DE L’ENTREPRISE
« LE CAPITAL HUMAIN, SOURCE DE COMPÉTITIVITÉ DE L’ENTREPRISE »

Rendez-vous au Salon de l’Entreprise le jeudi 11 octobre de 9h à 20h, plus de 100 exposants seront présents à Parc-Expo pour cette 8e édition du Salon de l’Entreprise autour de la thématique “Le capital humain, source de compétitivité de l’Entreprise”.
De nombreux temps forts dont un job dating mais aussi la remise des Trophées Excellence rythmeront cette journée de rencontres professionnelles. Le visiteur pourra également découvrir le showroom du futur, composé de technologies high tech ainsi qu’un espace événementiel atypique mobile, le bus Espace Line à l’entrée du Salon.
PARC EXPO – VILLEFRANCHE – Renseignements CCI Beaujolais 04 74 62 73 00
www.beaujolais-cci.com

IMMOBILIER D’ENTREPRISE

L’IMMOBILIER D’ENTREPRISE ET DE COMMERCE comprend tous les biens immobiliers en location ou à l’achat, destinés à une activité professionnelle.
• L’EMPLACEMENT, L’EMPLACEMENT, L’EMPLACEMENT… Lors de la création d’une entreprise, le choix du local est primordial. D’où l’excellente santé du secteur en Rhône-Alpes où, comme partout en France, les entreprises petites ou grandes jouissent d’une offre vaste et attrayante pour asseoir durablement leur activité.
• LE COWORKING EN FORCE En dehors des bureaux et des locaux d’activités qui se taillent la part du lion, les immeubles de coworking fleurissent partout et marquent une progression (5% du marché en 2017 contre 1% en 2016) qui devrait se conforter dans les années à venir. Alors que la situation est morose dans les autres pays d’Europe, le marché français est au firmament. Signe avant-coureur d’une reprise ? Affaire à suivre !


IDÉE FINANCEMENT…
& DÉVELOPPEMENT !

Qu’on ai l’idée du siècle ou simplement envie de changer de vie, on ne devient pas chef d’entreprise sans un profond travail de réflexion et de prospection. Un travail qui nécessite l’aide de professionnels.

La création ou la reprise d’une entreprise existante passe par un brin de folie mais surtout par un business plan solide. C’est ce sésame, préalablement validé par la chambre des métiers ou un expert comptable, qui permettra au chef d’entreprise en devenir de défendre son idée auprès d’un organisme financier.

DIFFÉRENTES OPTIONS
Car, quel que soit le cas de figure, l’agent reste le nerf de la guerre. À moins d’opter pour la mise à l’essai grandeur nature de son idée au sein d’une pépinière d’entreprise ou sous forme de portage entrepreneurial. Des solutions très tendance, qui limitent la prise de risques.

DES PROS INDISPENSABLES
Dans tous les autres cas, pour appartenir au club de moins en moins restreint des créateurs d’entreprise (voir chiffres ci-contre), il faudra s’entourer de professionnels, avocat et expert comptable, qui vous accompagneront dans l’ensemble de vos démarches, et aideront au développement de votre société, en national comme à l’international.

CÔTÉ EXPERT COMPTABLE

Laurent Gilles associé du Cabinet d’expertise comptable Novances vous présente 3 pistes pour financer vos innovations.
L’innovation, un luxe réservé aux grands groupes ou aux startups bien financées ? Bien au contraire. C’est dans les PME et ETI qu’elle est la plus nécessaire… et la plus profitable.
1. LE CRÉDIT D’IMPÔT INNOVATION
Spécialement conçu pour les petites et moyennes entreprises, le crédit d’impôt innovation a fait la preuve de son intérêt. L’année de sa mise en place (en 2013), il avait permis à 3 554 PME de dégager 74 millions d’euros pour innover. Le principe : déduire de son impôt sur les sociétés les dépenses de prototypage, d’installation pilote de produits innovants…
2. LE PRÊT INNOVATION
Les PME et ”petites“ ETI peuvent se faire prêter de 50 000 à 5 millions d’euros pour financer leur projet d’innovation grâce à ce fonds. Un outil de plus à la disposition des entrepreneurs, soutenu par des fonds européens.
3. LE CROWDFUNDING
Allergique aux dépôts de dossiers et aux subventions ? Depuis quelques années, un nouveau mode de financement des PME qui innovent est en plein essor : le crowdfunding. Investisseurs ou prêteurs peuvent se regrouper, via des plateformes spécialisées, pour soutenir un projet innovant. Mais au-delà de cette définition très large, les formules sont multiples : prêt, prise de participation, ou simple « compensation » d’un don… À chaque projet correspond un type de crowdfunding précis.

CÔTÉ BANQUE
Même si l’idée est belle, bien s’entourer est primordial.
Les banques ne demandent rien de plus que de nouveau clients… Alors avant votre rendez-vous pour trouver votre partenaire banquier, n’oubliez jamais de faire valider votre projet par des professionnels (CCI, chambres des métiers, expert comptable…) qui sauront corriger et approuver votre business plan et votre budget prévisionnel.


QUELQUES CHIFFRES CLÉS

D’après une étude de l’INSEE, les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux.

➚+ 7%
de créations d’entreprises en 2017 par rapport à 2016.

591.000
entreprises ont été créées en France en 2017.

349.000
sociétés de type « classiques » (hors micro entreprises)ont été crées en 2017. L’Insee précise que, dans cette catégorie, il n’y a jamais eu autant de créations depuis que l’institut mesure ces statistiques (1987).

295.957
entreprises ont été créées en cumul sur les 5 premiers mois de 2018.

32%
de la population résidant en France a été placée à un moment ou à un autre dans un dynamique entrepreneuriale, soit 15 millions de personnes. (source L’observatoire de l’Agence France Entrepreneur).


VÉHICULES UTILITAIRES

Après avoir défini le type de véhicule utilitaire répondant à vos besoins, reste à choisir votre mode d’acquisition.
• LOCATION : avec option d’achat (LOA) ou longue durée (LLD) ;
• ACHAT : paiement à crédit ou au comptant. Dans les trois premiers cas de figure, votre véhicule appartient à la société de location ou à la banque jusqu’à la fin du contrat par lequel vous êtes lié avec l’un ou l’autre organisme. En LOA ou LLD, l’intérêt réside dans les services compris dans le montant du loyer tels que l’entretien, la carte essence, l’assistance, le véhicule de remplacement… Faites le bon choix !
Et, surtout n’oubliez pas de marquer votre véhicule au nom de votre entreprise, c’est l’un des premiers vecteurs de votre communication.

CONJOINT COLLABORATEUR
UN STATUT SINGULIER

Le statut de conjoint collaborateur s’applique autant à l’époux(se) qu’au partenaire de PACS du chef d’entreprise, à condition qu’il s’agisse d’un entrepreneur individuel, d’une EURL ou d’une SARL dont le gérant est associé majoritaire. Le conjoint collaborateur ne perçoit pas de rémunération et n’a pas la qualité d’associé.
Du point de vue des cotisations, il ne cotise personnellement que pour la retraite de base, la retraite complémentaire et l’invalidité-décès. Des cotisations calculées selon 5 formules au choix : revenu forfaitaire ; tiers du revenu du chef d’entreprise ; moitié du revenu du chef d’entreprise ; tiers du revenu du chef d’entreprise avec partage de ce revenu ; tiers du revenu du chef d’entreprise avec partage de ce revenu.



A propos de l'auteur


Les commentaires sont clos.

Haut ↑
  • Guide « En terrasse » 2018

  • Festival Nouvelles Voix en Beaujolais

  • Calendrier

    octobre 2018
    lun mar mer jeu ven sam dim
    « Fév    
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • A la une

    FANS

  • METEO DE PAR CHEZ NOUS



    10°C
    T.Ressentie 10°C
    Nuageux

    Aujourd´hui:
    21°C / 4°C
     
    DimLunMarMerJeuVen
    21°19°17°18°19°18°