Archives Alain Moreau @Bertrand PICHENE

Publié le 1 septembre 2015 | par redaction

0

Théâtre de Villefranche : Saison 2015-2016

Entretien avec Alain Moreau, directeur du Théâtre de Villefranche

Sa saison presque idéale

Année après année, le Théâtre de Villefranche bat son propre record de vente d’abonnements.
Pour la nouvelle saison, ce sont rien moins que 1 600 places qui se sont vendues en une seule journée… Un phénomène qui s’explique par la qualité sans cesse grandissante de la programmation passionnée d’Alain Moreau.

Melody Gardot - myblocnotes.fr - Saison 2015-2016 Théâtre de Villefranche-sur-Saône

Il n’est d’ores et déjà plus possible de s’abonner pour certains spectacles. Cela signifie-t-il que ceux-là sont complets ?
Non, nous avons un quota d’abonnements par spectacle. Il se trouve que celui-ci a été atteint pour Stéphane Guillon, Melody Gardot, Novecento (avec André Dussolier) ou encore les Ballets Jazz de Montréal, mais il y aura toujours des places disponibles à la billetterie.

En dépit d’une conjoncture peu favorable, les spectacles collectifs semblent plus présents que jamais.
En effet, plusieurs des spectacles programmés cette saison comptent plus de 10 personnes sur scène. C’est étonnant, parce que nous sommes dans une “économie de l’économie”, c’est-à-dire qu’on a plutôt tendance à faire des spectacles avec moins d’argent. Toutefois, être ensemble c’est être plus forts et on a besoin de cette force pour pouvoir tenir le coup dans un monde un peu difficile.

Vincent Peirani et Emile Parisien - myblocnotes.fr - Saison 2015-2016 Théâtre de Villefranche-sur-Saône

Cette saison est placée sous le signe du Jazz.
Il y a des événements à ne pas rater, qu’il s’agisse de Melody Gardot, artiste exceptionnelle, de Chucho Valdes qui recrée son groupe mythique des années 70, du saxophoniste, souffleur de génie Guillaume Perret, ou encore du magnifique duo accordéon-saxophone de Peirani et Parisien. Quant aux Ballets Jazz de Montréal, ce sont les meilleurs dans leur catégorie, ils avaient donc naturellement leur place ici.

Comme toujours, la chanson est à l’honneur avec de grands artistes des quatre coins du monde : Yael Naim, Jean-Louis Murat, et bien-sûr les Nouvelles Voix.
Yael Naim et Murat sont des repères. Quand on est jeune chanteur, on se dit : “si je pouvais arriver à ce niveau là, ce serait formidable”. Quant aux Nouvelles Voix, c’est comme pour le reste de la programmation : il ne faut pas rater les très bons. Tous ces jeunes sont au top niveau.

Boléro Cirque Pagnozoo - myblocnotes.fr - Saison 2015-2016 Théâtre de Villefranche-sur-Saône

Vous débutez cette nouvelle saison par deux spectacles en décentralisation. Quelle en est la raison ?
Nos partenariats évoluent. Nos interlocuteurs ne sont plus seulement les villes mais des collectivités comme l’agglo de Villefranche-Beaujolais et le Département du Rhône. Lors de l’itinérance de Camille l’an dernier, on s’est aperçu qu’il y avait une attente des gens éloignés du Théâtre qui ont apprécié qu’on aille chez eux. Cela nous a donné l’envie de renouveler l’expérience, d’où l’idée de nous installer un peu en dehors de notre territoire de proximité.

En tant que spectateur, quels sont les spectacles qui vous feraient le plus craquer ?
Ce qui me remue, c’est la nouveauté, la puissance et le choc produit. J’ai donc envie de craquer pour le saxophone de Guillaume Perret qui a un son vraiment extraordinaire. Pour Chucho Valdes aussi bien sûr, pianiste virtuose très inventif. J’adore également Fellag qui a la sagesse de vous rassembler sur des sujets de société qui dérangent… Je terminerais par un vrai coup de coeur pour Ibeyi. Elles fusionnent les cultures et les sons nouveaux…
Pour moi, cette saison se rapproche de la saison presque idéale. Une saison qui ressemble un peu à la vie, enfin à la vie telle que je la vois. Elle va être très agréable pour tout le monde.

Premier rendez-vous de la saison 2015-2016 du Théâtre de Villefranche, le jeudi 24 septembre à Saint-Georges, avec le Cirque Pagnozoo et le spectacle Boléro.


A propos de l'auteur


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut ↑